DES MEMBRES DE LSR EN ALGERIE 

« L’Algérie est un petit rayon de soleil qu’on aimerait tous avoir dans le cœur » ; « On y est tellement bien accueilli qu’on a envie d’y revenir » ; « On nous dit bonjour sans arrières pensés » ; « Les choses sont différentes de ce que l’on nous raconte en France » ; « Les accompagnateurs du TCA ont été remarquables par leur gentillesse, leurs compétences et leur organisation », ce sont là quelques témoignages recueillis auprès des membres de l’Association française Loisirs et Solidarité des Retraité (LSR) qui ont découvert, ou redécouvert, la destination Algérie du 15 au 24 Novembre 2012 grâce à Four Winds Travels, société filiale du Touring Club d’Algérie.

Lire la suite...

TOURING LOISIRS

Soirée Ramadanèsque à Zemmouri El Bahri

Le mois de Ramadhan ayant coïncidé cette année, avec la première semaine Juillet et celle du mois d’Août, il n’a pas été aisé d’organiser les opérations devenues habituelles. Delà, est partie l’idée d’offrir au personnel des Sociétés filiales du  TCA, la possibilité de s’ioder au bord de la Grande bleue au niveau du Camping de Zemmouri El Bahri et d’expérimenter, le temps d’un court weekend qui a coïncidé à une journée prés, avec la « nuit du destin », une manière originale, mais très peu courante bien sûre, de passer le mois du Jeûne.

Visite de la Casbah

Pour la deuxième année consécutive, le Touring Club d’Algérie a célébré la Journée nationale de la Casbah, en y organisant une visite guidée responsable le 23 février 2013. Cette visite, devenue une tradition pour l’Association, a marqué le top-départ de son programme d’actions pour l’année 2013.

Lire la suite...

Week-end Découverte à Tlemcen

Le Touring Club d’Algérie emmène ses adhérents pour découvrir Tlemcen, une ville d’art et d’histoire qui regorge de potentialités touristiques lors d’un “Week-end Découverte” organisé entre le 14 et le 16 Juin 2012 en partenariat avec l’ONT.

Lire la suite...

PROCHAINEMENT

Pour l’année 2013, le Touring Club d’Algérie promet à ses adhérents un programme riche en excursions, visites guidées, et sorties découvertes.

La Casbah d’Alger

Tipaza / Cherchell

Cheréah - Blida

Tibhirine - Médéa

Imprimer

 

 DES MEMBRES DE LSR EN ALGERIE 

« L’Algérie est un petit rayon de soleil qu’on aimerait tous avoir dans le cœur » ; « On y est tellement bien accueilli qu’on a envie d’y revenir » ; « On nous dit bonjour sans arrières pensés » ; « Les choses sont différentes de ce que l’on nous raconte en France » ; « Les accompagnateurs du TCA ont été remarquables par leur gentillesse, leurs compétences et leur organisation », ce sont là quelques témoignages recueillis auprès des membres de l’Association française Loisirs et Solidarité des Retraité (LSR) qui ont découvert, ou redécouvert, la destination Algérie du 15 au 24 Novembre 2012 grâce à Four Winds Travels, société filiale du Touring Club d’Algérie.

  

 Des membres de LSR en Algérie

 Un voyage au pays du soleil

  « L’Algérie est un petit rayon de soleil qu’on aimerait tous avoir dans le cœur » ; « On y est tellement bien accueilli qu’on a envie d’y revenir » ; « On nous dit bonjour sans arrières pensés » ; « Les choses sont différentes de ce que l’on nous raconte en France » ; « Les accompagnateurs du TCA ont été remarquables par leur gentillesse, leurs compétences et leur organisation », ce sont là quelques témoignages recueillis auprès des membres de l’Association française Loisirs et Solidarité des Retraité (LSR) qui ont découvert, ou redécouvert, la destination Algérie du 15 au 24 Novembre 2012 grâce à Four Winds Travels, société filiale du Touring Club d’Algérie.

  Durant son séjour, le groupe composé d’une dizaine de personnes a pu admirer les merveilles de l’Algérie depuis les hauteurs du mont Murdjado à Oran jusqu’au fin fond de la Saoura, en passant par Sidi Bel Abbès, Aïn Sefra, Taghit, Béni Abbès et Timimoun, puis en remontant jusqu’à la capitale Alger pour explorer sa Casbah, ses monuments et sillonner le parc archéologique et les musées de Tipaza et Cherchell.

 Le voyage commence à Oran, par temps brumeux donnant à l’ascension du Mont Murdjajo un air nostalgique. En effet, certains membres du groupe connaissent l’Algérie pour y avoir habité longtemps auparavant. Pour d’autres, ils la connaissent à travers les récits de leurs amis, parce qu’il y a beaucoup d’amitiés intergénérationnelles entre les Français et les Algériens. Plus encore, un grand échange entre les deux pays s’est construit depuis l’Independence.

  Du haut du Murdjadjo, les invités de l’Algérie quittent Oran pour Sidi Bel Abès, terre de la Mekerra et du Mont Tessala. Ils prennent le temps de savourer un bon couscous dans la ferme de « Zahira » suivi d’un bon thé « du Nord » qui les prépare au thé « du Sud » ; un sud dont ils tapotent les portes dès le soir tombé, en rejoignant Aïn Sefra dans la wilaya de Nâama.

  La petite ville, adossée à 1000 mètres d’altitude au massif du Djebel Mekther, leur révèle des attraits qui enchantent le regard et pour lesquels, plusieurs décennies avant eux, la célèbre auteure Élisabeth Eberhardt abandonna la Suisse pour s’y installer.

 Le lendemain, après une visite des gravures rupestres de Tiout dans la wilaya de Nâama, ils partent en direction Taghit l’enchanteresse, réputée par ses oasis, son ksar et sa dune qui, dit-on, est la plus haute d’Algérie. C’est dans cette merveilleuse ville qu’ils déjeunent dans une ambiance typique. Une table d’hôte les attendait.

  En fin d’après-midi, le soleil qui a entamé sa descente vers l’horizon donne à la dune une couleur jaune chatoyante. L’heure était aux photos, à la contemplation et à la méditation. Il fallait pourtant quitter cette dune qui garde un peu de notre âme pour aller s’installer dans la palmeraie, dite aux mille palmiers, de Béni Abbès.

  Un nouveau jour se lève annonçant une nouvelle journée de visites. Dans une note frisquette matinale, le Groupe commence par une visite du musée d’histoire naturelle de Béni Abbès avant de s’engouffrer dans son Ksar et parcourir sa palmeraie. Ils poursuivent leur voyage en découvrant l’Hermitage du père de Foucault, l’un des trois refuges de cet homme en Algérie, dont le plus célèbre surplombe la Tassili de l’Ahaggar, à l’extrême sud du pays.

  La première étape du circuit s’achève à Timimoun … dans les ruelles de ses ksour anciens, dans la fraicheur de ses grottes merveilleuses et dans ses dunes agrémentées de palmeraies. La deuxième étape se déroulera au Nord, mais ceci reste une autre histoire à raconter.

 

Copyright 2013. Touring Club Algerie